Quelle est la différence entre Cause et Raison

Partager sur FacebookPartager sur WhatsAppCopier l'URL dans le Clipboard

La différence entre cause et raison

est que “cause” est ce qui fait qu’une chose est ou s’opère tandis que “raison” est faculté intellectuelle par laquelle l’homme connaît, juge et se conduit.

“cause” est

première personne du singulier de l’indicatif présent de causer.


cause

raison

Nom commun

  • Ce qui fait qu’une chose est ou s’opère.
  • Ce qui produit ou occasionne, en parlant des personnes ou des choses.
  • Raison, sujet, motif.
  • (Droit). Cause d’une obligation, avantage moral ou matériel que se propose le contractant : dans le contrat à titre onéreux, l’équivalent de l’obligation de l’autre partie ; dans le contrat à titre gratuit, la bienfaisance.
  • Sous-jacent, valeur d’un titre.
  • (Droit) Procès qui se plaide.
  • (Par extension) Parti, intérêt.

Synonymes

  • analyse
  • artisan
  • brandon, (Figuré)
  • considération
  • corrélation
  • créateur
  • ferment
  • fondement
  • intention
  • rapport

Forme de verbe

  • Première personne du singulier de l’indicatif présent de causer.
  • Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de causer.
  • Première personne du singulier du subjonctif présent de causer.
  • Troisième personne du singulier du subjonctif présent de causer.
  • Deuxième personne du singulier de l’impératif de causer.

Nom commun

  • (Au singulier) Faculté intellectuelle par laquelle l’homme connaît, juge et se conduit.
  • (Au singulier) (En particulier) (Philosophie) Ensemble de principes philosophiques de la connaissance ou de l'action
  • (Au singulier) Faculté de raisonner, d’établir des démonstrations, d’administrer des preuves.
  • (Au singulier) Le bon sens, le bon usage de la raison, la sagesse, la justesse d’esprit.
  • (Au singulier) Ce qui est de devoir, de droit, d’équité, de justice.
  • (Au singulier) Réparation d’un outrage, d’un affront.
  • Preuve par discours, par argument.
  • Sujet ; cause ; motif.
  • (Droit) Titres et prétentions qu’une personne peut avoir. On l’emploie principalement dans ces phrases :
  • (Droit) Dénomination d’une société par les noms des associés, énoncés de la manière prévue par l’acte d’association pour signer toutes les pièces commerciales.
  • (Désuet) La part d’un associé dans le fonds d’une société de commerce.
  • (Mathématiques) Différence ou quotient de deux termes consécutifs, dans une progression, suivant qu’il s’agit d’une proportion arithmétique ou d’une proportion géométrique.

Commentaires: