Quelle est la différence entre Complément et Compliment

Partager sur FacebookPartager sur WhatsAppCopier l'URL dans le Clipboard

La différence entre complément et compliment

est que “complément” est ce qui s’ajoute ou doit s’ajouter à une chose pour la rendre entière, complète tandis que “compliment” est paroles louant la qualité d’une chose ou d’une personne.


complément

compliment

Nom commun

  • Ce qui s’ajoute ou doit s’ajouter à une chose pour la rendre entière, complète.
  • (Géométrie) Ce qu’il faut ajouter à un angle pour compléter l’angle droit, c’est-à-dire quatre-vingt-dix degrés.
  • (Arithmétique) Différence entre un nombre et l’unité suivie d’autant de zéros qu’il y a de chiffres dans ce nombre.
  • (Astronomie) Distance angulaire d’un astre au zénith.
  • (Musique) Ce qu’il faut ajouter pour compléter l’octave
  • (Grammaire) Mots ou groupes de mots qui servent à compléter la notion ou à déterminer le sens des mots auxquels ils sont joints, soit directement, soit indirectement au moyen de prépositions.
  • (Biochimie) Protéine du sérum sanguin, à la base d'une réaction immunologique, la déviation du complément ou fixation du complément.
  • (Sylviculture) Plantation d’arbres — les regarnis — pour compléter une régénération défaillante ou déséquilibrée.

Synonymes

  • alexine (7)

Hyponymes

  • complément de service
  • complémentaire
  • complémenter

Nom commun

  • Paroles louant la qualité d’une chose ou d’une personne.
  • Paroles de civilité, obligeantes, flatteuses, par lesquelles on témoigne à quelqu’un le respect, l’affection, l’estime qu’on a pour lui, ou la part que l’on prend à ce qui lui arrive.
  • Simple terme de civilité pour se rappeler au souvenir de quelqu’un.
  • Paroles désobligeantes ou injurieuses. — Note : Il est alors toujours accompagné d’une épithète qui indique le sens détourné qu’on lui donne.
  • (Quelquefois) Opposé de l’intention réelle, des promesses effectives.
  • Petit discours en vers ou en prose qu’on fait réciter ou présenter par un enfant à son père, à sa mère, ou à une autre personne, le jour de leur fête ou le premier jour de l’an, pour les complimenter.

Commentaires: