Quelle est la différence entre Dièse et Bémol

Partager sur FacebookPartager sur WhatsAppCopier l'URL dans le Clipboard

La différence entre dièse et bémol

est que “dièse” est symbole graphique, formé de deux doubles barres croisées, appartenant à la famille des altérations et dont la fonction est d’indiquer sur la partition, que la hauteur naturelle de la note associée à ce dièse, ou à la clef, sur la ligne où se place la note, doit être élevée d’un demi-ton chromatique tandis que “bémol” est symbole graphique appartenant à la famille des altérations. Placé à la clef ou devant une note sur une partition de musique, il indique que la hauteur naturelle de la note associée à ce bémol doit être abaissée d’un demi-ton chromatique.

La différence entre dièse et bémol

est que “dièse” est qui se joue avec un dièse tandis que “bémol” est qui est abaissé d’un demi-ton chromatique.

“dièse” est

première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe diéser.


dièse

bémol

Nom commun

  • (Musique) (Solfège) Symbole graphique, formé de deux doubles barres croisées, (♯) appartenant à la famille des altérations et dont la fonction est d’indiquer sur la partition, que la hauteur naturelle de la note associée à ce dièse, ou à la clef, sur la ligne où se place la note, doit être élevée d’un demi-ton chromatique.
  • (Quelquefois) Note haussée d’un demi-ton, abstraction faite des signes.
  • (Quelquefois) Touche d'un instrument à clavier provoquant l'émission d'un dièse au sens qui précède
  • (Courant) Le symbole #, dont le nom technique est croisillon.

Hyperonymes

  • altération

Adjectif

  • (Musique) Qui se joue avec un dièse.

Forme de verbe

  • Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe diéser.
  • Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe diéser.
  • Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe diéser.
  • Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe diéser.
  • Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe diéser.

Nom commun

  • (Solfège) Symbole graphique (♭) appartenant à la famille des altérations. Placé à la clef ou devant une note sur une partition de musique, il indique que la hauteur naturelle de la note associée à ce bémol doit être abaissée d’un demi-ton chromatique.
  • (Figuré) (Par ellipse) Modérateur de satisfaction, d’enthousiasme...

Antonymes

  • dièse

Adjectif

  • Qui est abaissé d’un demi-ton chromatique.

Commentaires: