Quelle est la différence entre Gousse et Gousset

Partager sur FacebookPartager sur WhatsAppCopier l'URL dans le Clipboard

La différence entre gousse et gousset

est que “gousse” est fruit sec, dépourvu de cloison, à deux valves, garnies chacune d’une rangée de graines, et avec deux fentes de déhiscence tandis que “gousset” est petite poche destinée à renfermer de l’argent, des bijoux, une montre, etc., et fixée à la ceinture du pantalon ou plus souvent du gilet.

“gousse” est

première personne du singulier du présent de l’indicatif de gousser.


gousse

gousset

Nom commun

  • (Botanique) Fruit sec, dépourvu de cloison, à deux valves, garnies chacune d’une rangée de graines, et avec deux fentes de déhiscence (mot utilisé notamment pour les fruits des légumineuses).
  • (Par analogie) Ce qui est en forme de gousse.
  • (Argot) (Vulgaire) Lesbienne.

Hyperonymes

  • fruitfruit sec
  • fruit sec

Exemple

  • Gousse de plomb, Petite masse de plomb qui sert à fixer les filets de pêche.

Forme de verbe

  • Première personne du singulier du présent de l’indicatif de gousser.
  • Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de gousser.
  • Première personne du singulier du présent du subjonctif de gousser.
  • Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de gousser.
  • Deuxième personne du singulier de l’impératif de gousser.

Nom commun

  • Petite poche destinée à renfermer de l’argent, des bijoux, une montre, etc., et fixée à la ceinture du pantalon ou plus souvent du gilet.
  • (Arts) Petite console de menuiserie servant à soutenir des tablettes.
  • (Mécanique) Dans une structure métallique ou mécano-soudée, pièce mince (tôle) servant à rigidifier une liaison d'angle.
  • (Lingerie) Petite pièce triangulaire de toile ou de coton, que l’on met à la manche d’une chemise à l’endroit de l’aisselle.
  • L’odeur spéciale qui vient parfois du creux de l’aisselle (vieilli).
  • (Marine) Ouverture ménagée dans la voûte d'un bateau pour y passer la tête du gouvernail.
  • (Marine) Pièce de bois munie de deux tourillons qui entrent dans les barrotins du second pont d'un navire.
  • (Héraldique) Pièce formée pour la partie supérieure par un triangle mouvant du chef, et qui rejoint un pal pour la partie inférieure. Similaire au pairle, si ce n'est que la partie supérieure est pleine.

Commentaires: